Pour les aspérités

Aujourd’hui, je vous parle de L’équation vertueuse de la beauté. Un article passionnant de Lili Barbery-Coulon, particulièrement bien fouillé et pédagogique !

Attention, pour Internet, c’est presque un roman cet article. Mais il en vaut la peine ! Cette équation vertueuse est une bonne inspiration pour quiconque souhaite consommer de manière plus consciente.

Mais outre les nombreuses informations que l’on peut y glaner sur le secteur de la beauté, le raisonnement employé peut s’appliquer dans bien d’autres domaines tels l’alimentation et l’habillement.

“Toute cette vague de conseils issus d’Asie et en particulier de Corée qui consiste à dire qu’il faudrait appliquer 9 produits le matin sur sa tronche n’a aucun sens.”

Parmi les différents conseils qu’elle donne, un revient fréquemment : s’habituer à utiliser moins de produits.

Il est d’autant plus intéressant de lire cela que le lendemain de la publication de son article, Usbeck & Rica a publié un reportage sur la révolte des Coréennes contre l’injonction à se maquiller, particulièrement forte dans leur pays. Cela donne à réfléchir !

Le maquillage peut être un très bel ornement, un jeu, voire même un art. Les produits de beauté en général peuvent être de vrais atouts pour notre bien-être.

Mais si, pour paraphraser Lili Barbery-Coulon, ils ne deviennent que des masques servant à cacher une peur de voir notre corps changer… Dans ce cas, ces lectures vous parleront sûrement ! La perfection sans aucune aspérité, c’est bien trop triste !

Alors, #EscapeTheCorset girls ! 

One thought on “Pour les aspérités

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s